Éditeur de bonne humeur

Amélie Etasse

Partager

Biographie

Formée à l’école Claude Mathieu, à Paris, c’est là qu’ Amélie apprend l’esprit de troupe.

Elle y rencontre ses premiers partenaires de scène et sillonne la France pendant plusieurs années avec ses deux compagnies, La comédie Framboise et Le temps est incertain mais on joue quand même.

Avide de nouveauté et d’indépendance, elle travaille en parallèle en solo.

Se forme au chant auprès de Carine Robert, intègre la troupe d’improvisation « les colocataires », poursuit aussi la danse et écrit dans son coin.

Persuadée qu’un artiste heureux est un artiste complet, elle aime sauter de projet en projet et ne se fermer aucune porte.

On la retrouve ainsi tour à tour dans des comédies burlesques anglo saxonnes sous la houlette de Marianne Groves ( Doris darling au Petit Saint Martin). Un rôle qui lui permettra d’obtenir le prix de la performance de l’année Mague en 2013. Elle joue aussi les blondes décalée dans les publicités Leclerc, les jeunes amoureuses candides dans la comédie musicale « Jeux de mots laids pour gens bêtes » , la meilleure amie espiègle à la jupe trop courte dans la série "Ma meuf" d’Edouard Pluvieux ou encore l’ assistante au bord de la crise de nerfs dans "10%" de Cédric Klapisch.

2015 marque pour Amélie un tournant puisqu’elle assume enfin d’écrire et créée son premier programme court « La Loove » avec la complicité de Clément Vallos à l’écriture et à la réalisation et Vito Ferreri, son producteur. Une série produite et soutenue par France Télé dont la saison 2 est actuellement en préparation, ainsi que son adaptation en livre qui sortira en octobre 2016.

Série pour laquelle elle remporte en octobre 2015 le prix du jury au Swiss Web festival.

Depuis septembre 2015, vous pouvez également la retrouver tous les soirs aux côtés de Grégoire Bonnet (alias Philippe et Camille), le 5ème et nouveau couple de la série à succès Scènes de Ménages, diffusée quotidiennement sur M6 en access prime time.

"La route est longue mais j’ai fait le plein d’essence » voilà certainement sa devise… Enfin, si tenté qu’il faille avoir une devise.

Bibliographie

Vous aimerez aussi...

Pour recevoir les nouveautés, des cadeaux... S’inscrire à la newsletter