Jérôme Morel

Partager

Biographie

BIO sans gluten

-* Nom / Prénom :

Morel Jérôme

-* Surnom :

La machine

-* Parcours :

En général, je fais 10 km par semaine. C’est déjà pas mal.

-* Œuvres écrites :

Only Two, une série BD comico-dramatique sur fond de romance

-* Œuvre(s) que tu préfères :

Universal one war, Bastard, Lapinot, Walking dead, Dragon Ball Z, Berserk, Only Two...

-* Hors d’œuvres que tu préfères :

Le hors-série d’Only Two car il est en dehors de l’oeuvre et parce qu’un peu de pub, ça fait pas de mal (contrairement à une fourchette).

-* Talent(s) caché(s) :

Je sais super bien imiter Prédator.

-* Vices caché(s) :

Pas vraiment cachées non, mes vices sont rangées dans ma boite à outils avec le marteau, les tournevices, les clés à omelettes, etc...

-* Raconte une histoire trépidante en moins de 4 lignes :

Ah alors tu vas voir, j’en ai une super trépidante qui tient bien en haleine avec une super chute, moi perso ça me fait bien marrer en plus, avec un chat dedans tu vas voir, alors installe-toi bien dans ton siège parce que... mince, plus de place, déjà 4 lignes...

-* Un pitch qui ferait un bon film ?

"Maurice vient de finir ses études aux beaux arts. Au lieu de se trouver un vrai travail, il décide follement de tout faire pour devenir auteur BD. C’est alors que la galère de ce malheureux commence..."

-* Un truc qui t’énerve ?

Les poils de nez. Je m’emporte souvent très violement contre ça, car ça me révolte. En plus, des fois ça sort du nez sans que tu t’en aperçoives et les gens ne te le font pas remarquer. Du coup tu ne fais que le constater en rentrant chez toi, et là, tu peux sauvagement péter les plombs. Enfin quand je dis tu, je dis je, tu m’as compris. Donc je me comprends, par conséquent. Bref, l’autre jour tu vois, j’ai appelé un ami pour l’engueuler car il m’avait pas fait la remarque, que j’en avais un long qui s’échappait de mon nez, et qui restait là, à pendouiller. Immonde. J’ai trouvé ça horrible de sa part de ne pas me l’avoir dit, car on est amis, on doit tout se dire. Et bref, il l’a mal pris que je l’ai engueulé, il a dit que j’étais complètement fou, que y’avait que moi qui faisait attention à ça, que ça ne se voyait pas, qu’il fallait que je me fasse soigner, que je m’achète un rasoir, etc... Que ça ne se voyait pas ?! Nan mais il se foutait vraiment de ma gueule ! Bref, on ne s’est plus parlé pendant plusieurs semaines. En plus j’en ai un de rasoir, il est con lui ! Mais ça repousse ces conneries, ça repousse ! Je les épile, je me fais super mal, ça me fait éternuer, mais ça repousse, ça repousse ! J’en peux plus... ça m’énerve vraiment... et le pire, c’est qu’on est obligé d’en avoir car sinon tu risques de mourir. Si si, je l’ai lu sur internet, on m’la fait pas. Ca m’angoisse. Les poils bloquent les poussières et toutes ces merdes qui pourraient atteindre le cerveau. Et vous savez ce que ça donne comme résultat hein... ça se finit entre les ongles, dans un mouchoir, ou sous la table du bureau d’un collègue, à côté de ses chewing-gums écrasés dessous. C’est dé-gueu-lasse ! Bref, les gens me prennent pour un fou quand j’en parle mais c’est vrai quoi, merde ! Ca ne vous énerve pas vous ces fichus poils qui grattent, et qui grattent et qui... Mince, désolé, je m’emporte, c’est un sujet sensible... P... Pardon.

-* Un truc qui te fait rire :

Rien. J’aime pas rire, ça déforme trop le visage, et je tiens à rester beau.

-* Invente une description de profil Tinder idéal :

Peu importe le flacon pourvu qu’on ait la bai... la bise.

-* Expression favorite :

"Ti doudou adidoudou ? Min ti tchoutchou !". Oui bon ça va, je parle comme je veux à mon chat !

-* Ton fantasme secret :

Lécher une limace aveugle.

A ton avis qui est-ce qui gagne au bras de fer entre Superman et un Nain qui a un slip en Kryptonite ?

Superman. Car le nain triche, il serait forcément disqualifié. Et après, une bonne tarte dans sa tronche, faut pas déconner, c’est Superman quoi ! C’est pas parce qu’on est nain qu’il faut en arriver à devenir mesquin. Y’a pu’ d’respect...

-* Le mot de la fin ?

Pompiche, mon agent de communication me souffle de finir avec un "Lisez Only Two", mais ça fait le mec qui en profite pour recaser sa promo, ça ne se fait pas je trouve, donc je finirai sur mon clavier, avec les doigts.

Bibliographie

Pour recevoir les nouveautés, des cadeaux... S’inscrire à la newsletter