Éditeur de bonne humeur
L’horoscope 100% fiable #cmalife

VIERGE - Vous n’êtes pucelle que vous étiez…

21 Août 2016 | Publié par Editions Jungle
VIERGE - Vous n’êtes pucelle que vous étiez…

Personnalités admirables du même signe : Jean Jaurès, Blaise Cendrars, Lââm

Vie Perso

L’été est là. On est dans le vif du sujet. Vous venez de rencontrer quelqu’un qui est grand et qui est beau, et qui sent bon le sable chaud. Votre cœur s’enflamme et vous êtes de passer le reste de votre vie près de ce nouvel amour. Évidemment, il s’en ira à la rentrée, vous échangerez des courriers passionnés les deux, trois premières semaines, avant d’oublier petit à petit son odeur, son visage, son adresse. Bref, les vacances…

Santé
Vous êtes tout rouge et boursouflé. Une allergie ? Que nenni ! Les moustiques. Ces satanées bestioles tiennent un siège dans votre chambre, vous empêchant de dormir à grands coups de bourdonnements sournois. C’est bien simple : à ce stade, les moustiques sont les seuls parasites capables de vous énerver plus que vos voisins. Et ce n’est pas peut dire, car vos voisins sont particulièrement insupportables. Alors, si vous nous permettez un conseil, lors de vos insomnies bourdonnantes, munissez-vous de « Mon voisin est un gros naze », étude poussée sur les voisins parasites. Vous pourrez le lire en attendant le sommeil… et vous en servir pour écraser deux ou trois bestioles volantes !

Travail

Enfin les vacances ! Après 5 ans d’économies, vous avez pu vous offrir les billets pour LA destination de vos rêves. Soleil, lagunes transparentes, repos et soleil (mieux vaut deux fois qu’une). Un mois entier de bonheur dans l’hôtel de luxe d’un petit paradis.
Et pourtant, vous êtes encore là. Dans le triste quotidien de votre petit appartement en métropole. Vous venez de décongeler un plat de nouilles aux dix parfums que vous vous apprêtez à déguster devant la 26ème rediffusion de Dirty Dancing. Que s’est-il passé ?
C’est bien simple. Arrivé dans la salle d’embarquement, vous avez réalisé que vos calmants-antiavionophobie étaient restés dans votre valise, en soute. Le stress a déferlé en vous comme une nuée de sauterelle, comme un ouragan, qui passait sur vous… Vous êtes resté sur place, tétanisé, et une sorte de réflexe de survie vous a poussé à faire le mort, à même le sol. Pendant que les caméras de surveillance immortalisaient l’instant et qu’une hôtesse vous administrait les traditionnelles gifles de premier secours, votre avion partait sans vous pour un paradis désormais perdu.
C’est officiel : vous êtes fin prêt pour les olympiades de la flipette ! Continuez cependant à vous entraîner, la championne en titre sera difficile à détrôner. En attendant… ATTENTION ! Une araignée derrière vous !

Faites monter la jauge de bonne humeur !
Bof...
Génial !!!

Vous aimerez aussi...

Pour recevoir les nouveautés, des cadeaux... S’inscrire à la newsletter