Éditeur de bonne humeur
TipTop

Top 10 des amis à ne pas avoir sur un réseau social

03 Mars 2016 | Publié par Editions Jungle
Top 10 des amis à ne pas avoir sur un réseau social

Facebook, Instagram, Twitter… la toile est devenue un vrai terrain de jeu où l’on retrouve ses amis à la récré. Mais attention à ne pas laisser tout le monde entrer dans la partie, il y a de mauvais joueurs.

1 - Votre mère

Votre profil c’est un peu votre jardin secret, vous choisissez qui a le droit de savoir quoi, où et comment, bref, vous choisissez qui a le droit d’entrer dans votre chambre. C’est pas maintenant que vous vivez loin d’elle que vous allez ouvrir la porte à votre mère pour vous jeter en pâture dans ses commentaires.

2 - Votre Ex

Il était beau, il sentait bon le sable chaud, il vous a aimée le temps d’un été, vos posts trop cute atteignaient des sommets de likes… Et puis il est parti avec une de vos « amies ». Parce qu’à force de mettre des <3 partout, elle l’a grave chauffé. Et maintenant ils ont un compte Instagram ENSEMBLE.

3 - Votre petit frère

Dans son sweat trop grand et derrière ses boutons crevés il fait pas le malin mais il a quand même hacké votre compte, balancé votre poster de Justin B. et votre addiction au Spritz melon à la face du monde et envoyé des messages salaces à Alex, ce type fringant et parfaitement odieux qui vous déteste depuis la 6e.

4 - Votre Patron

Ça y est, vous faites partie de cette grande aventure de l’entreprise.Tout se passe bien jusqu’à la fin de votre période d’essai, quand votre patron vous apprend que lui aussi sait se servir d’un réseau social et que lui aussi pourrait dire du mal de vous en 140 signes. Mais lui, il fait attention à ce qu’il écrit dans l’internet.

5 – Un type en taule

Vous êtes quelqu’un de bien, vous ne refusez jamais de donner un peu de votre temps, une pièce de monnaie ou un ticket restaurant. Méfiez-vous cependant de votre nouvel ami, Kevin B., qui pose tranquillou dans une cour de prison et vous appelle « mon ange ». Dans 15 jours il pourrait bien s’enfuir de Fleury et vous demander de faire la mule.

6 – Un ami qui n’a aucun ami en commun

Robert Patisson, qu’il s’appelle. Humour, décalage, belle présentation (souvent, un selfie avantageux mais un peu mystérieux). Confirmer ? Supprimer ? Fuyez ! C’est la porte ouverte aux statuts racistes, aux pages suggérées et aux commentaires douteux.

7 – Un(e) groupie (stalker)

« Haha, elle est vraiment top cette fille, elle aime tout ce que je dis, elle retweete tous mes bons mots, elle est la première à liker mon Instagram. » En fait, c’est la seule. Dans 3 mois elle s’installe sur votre palier, se coiffe et s’habille comme vous, fréquente vos amis (les vrais) et vous plante un couteau dans le dos.

8 – Un type / une nana un peu connu(e)

Vous l’avez découvert au Point Virgule avant tout le monde, il était hyper drôle, hyper abordable. Et puis il a été repéré par Alex Lutz, il se produit maintenant à la Cigale, il a une pastille avant le Petit Journal, il fréquente même Nikos. Résultat, il a délégué ses profils et autres fan pages à un community manager qui se charge de faire le tri parmi ses relations… et de vous défriender.

9 – Un voisin / une voisine

Ce nouvel appart est génial, les voisins sont a-do-ra-bles. Mais un jour leur enfant découvrira la pétanque indoor ou le grindcore et vous aurez envie de le tuer. Excédé, vous balancerez un tweet rageur en oubliant que @Juju93 est la mère de cet enfant maudit, et vous pourrez chercher un autre appart.

10 – Un copain / une copine d’avant

Vous vous connaissez depuis, oh la… le temps des Frizzy Pazzi et des soirées pyjamas. Et puis la vie quoi… Jusqu’à cette époque bénie des réseaux sociaux où on s’est tous retrouvés autour d’un dîner entre « anciens » et rendu compte devant les propos fachos de ce bon vieux Seb, que finalement, c’était pas si mal de s’être perdus de vue.

Faites monter la jauge de bonne humeur !
Bof...
Génial !!!

Vous aimerez aussi...

Pour recevoir les nouveautés, des cadeaux... S’inscrire à la newsletter